A propos d’enrobage

A propos de l'enrobage

Pour protéger et parfaire l'analyse

L’objectif de l’enrobage est de protéger les matériaux fragiles ou revêtus pendant le processus de préparation et d’obtenir une parfaite netteté des bords. L’enrobage est utilisé lorsqu'une protection des couches est requise. Il permet également une manipulation plus sûre et plus pratique par exemple pour les échantillons de petite taille, coupants ou de forme irrégulière.

Le meilleur résultat possible

Les échantillons sont enrobés de résine afin de faciliter leur manipulation et obtenir un bon résultat de préparation. Afin d’obtenir le meilleur résultat possible, il est conseillé de nettoyer les échantillons avant de procéder à l’enrobage. Pour que l’adhésion entre la résine et l’échantillon soit la meilleure possible, la surface doit être exempte de toute trace de graisse ou d’autres polluants.

Les échantillons requérant une parfaite netteté des bords ou une protection des couches doivent être enrobés. Cependant, il n’est pas inutile de vérifier si la taille ou la géométrie de l’échantillon ne permettrait pas de se passer d'un enrobage. Dans ce cas, il vaut peut-être mieux passer cette étape.

Un autre détail à prendre en compte est la tolérance à la chaleur de l’échantillon. Si l’échantillon est sensible à la chaleur, il vaut mieux opter pour une méthode d’enrobage qui ne dégage pas de chaleur. Pour terminer, il est clair que le fait de se passer d'un enrobage permet également de gagner du temps.

Quand/pourquoi procéder à un enrobage ?

  • L’échantillon est petit
  • L'échantillon présente une forme compliquée (ce qui le rend difficile à manipuler)
  • Une netteté des bords est requise
  • Obtenir une surface plus dure
  • Couches
  • Revêtements
  • L’échantillon est poreux ou présente des fissures
  • Métallurgie des poudres
  • Céramique
  • Échantillons pétrographiques
  • Analyse de défaut
  • Nécessité d'obtenir des échantillons de taille uniforme (pour certains porte-échantillons utilisés pour la préparation automatique)

Sauf si les échantillons à préparer font partie des catégories mentionnées ci dessus, il n’y a aucune raison de les enrober vu que cela vous fera perdre du temps et de l’argent.

Techniques d’enrobage

Il existe deux techniques, l’enrobage sous pression à chaud (également appelé enrobage à chaud) et l’enrobage à froid. Un large choix de résines est également disponible.

Chaque technique d’enrobage présente des avantages en fonction du nombre d'échantillons à réaliser et de la qualité requise.
Technique d’enrobage à chaud

Enrobage à chaud

Cette solution est idéale lorsqu'un grand nombre d’échantillons arrivent au laboratoire successivement. Les enrobages de ce type sont de qualité supérieure, permettent d’obtenir un échantillon de taille et de forme uniformes et requièrent un temps de processus court. L’enrobage à chaud nécessite une presse d’enrobage associant pression et température élevée.

Technique d’enrobage à froid

Enrobage à froid

Cette solution est adaptée lorsqu'un grand nombre d’échantillons arrive au laboratoire simultanément ainsi que pour les échantillons individuels. L’enrobage à froid par imprégnation sous vide est utilisé pour renforcer et protéger les matériaux tels que la céramique, les revêtements plasma ainsi que les échantillons destinés à l’analyse de défaut, qui requièrent une attention particulière lors de la préparation.

Appareils d'enrobage

Appareils d'enrobage

Enrober un échantillon permet de faciliter son polissage ultérieur tout en préservant son intégrité. Vous pouvez choisir entre les solutions d'enrobage à chaud ou à froid que vous cherchiez un résultat rapide , précis ou pour optimiser votre répétabilité.

NOTRE GAMME D'ENROBEUSES

CitoVac consommables

Vous cherchez des consommables ?

Commandez vos consommables directement à partir de notre e-shop

Choisissez vos consommables sur e-Shop

Spécialistes d'application

Vers le chemin de la connaissance ...